dimanche 2 janvier 2011

Voeux, cadeaux et don

                                                               Don d'organe, Wiwaciwaj

Je n'échappe pas à l'effet de masse, et si je m'abstiendrai de le faire en vidéo comme nos chers politiques, je vous adresse malgré tout mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année. Evidemment, ces voeux comprennent notamment un chapitre "une bonne santé", parce qu'en tant que futur toubib, ça ne serait pas très éthique de vous souhaiter d'avoir des soucis de ce côté-là.

Mais comme je suis infiniment bon, en plus de ces bonnes paroles je vous remets le contenu de l'article Melon en promotion que j'avais supprimé temporairement.

Ensuite, comme vous avez pu le remarquer depuis quelques jours, j'ai changé la bannière du blog. Vous pourrez remercier ma graphiste/webdesigner personnelle pour ça (je suis une daube avec photoshop).

Mais la nouvelle année vient forcément avec les fameuses bonnes résolutions. Et s'il en est que l'on tient rarement, je vous en suggère une (ou plutôt trois mais dont le principe de base est le même), qui peut-être, le jour où vous serez jugé pour vos pêchés, vous permettra d'échapper aux cercles de l'enfer de Dante.


Il y a quelques temps, lors d'un cours à la fac, mes voisines discutaient du don de moëlle osseuse. Seulement, elles ne connaissaient pas les détails de la procédure (et je n'aurai pas la prétention de les connaître non plus, toutes les infos que vous lirez ici seront reprises des sources officielles). Et puis hier, tandis que je regardais un vieil épisode de The Pretender, l'idée de cet article m'est revenue. Dans cet épisode, le frère de Jarod est tué par balle, et son coeur permet de sauver la vie d'un adolescent souffrant d'une malformation congénitale de son palpitant.

Alors c'est décidé, aujourd'hui on va parler du don (d'un point de vue médical).

Le plus simple : le don du sang


Bon, un vieil article existe déjà sur ce sujet ici, je ne vais donc pas m'attarder. Et puis c'est celui que tout le monde connait le mieux. Pourtant, régulièrement des campagnes sont lancées pour informer les gens sur la pénurie de sang, et sur la facilité de réaliser ce geste.

Pensez-y, le don du sang ne prend pas beaucoup de temps, on peut donner plusieurs fois par an, et si simple qu'il est, il peut sauver une vie !

Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici : http://www.dondusang.net/

Le moins connu : le don de moelle

Le don de moelle osseuse (et non épinière !) peut permettre de soigner un malade souffrant par exemple d'une leucémie. Premier a priori à tuer, aucun risque de paralysie puisqu'il s'agit bien de moelle osseuse (présente notamment chez l'adulte au niveau du sternum et du fémur) qui sert à la fabrication des différents constituants du sang (globules rouges, blancs, plaquettes) et non de la moelle épinière qui sert à la conduction nerveuse.
Pour donner, il faut remplir un questionnaire à renvoyer à l'organisme qui gère le don, qui vous recontacte pour effectuer une prise de sang afin de déterminer votre HLA (en gros, un système de compatibilité entre les hommes). Ainsi, vous êtes inscrit au registre des donneurs, et pouvez être contacté n'importe quand si l'on a besoin de vous (d'où l'importance de tenir à jour ses coordonnées pour rester joignable même après un déménagement !).
Lorsqu'un patient a besoin de votre moelle, vous êtes contacté environ un à trois mois avant le don (on n'est pas à l'armée vous n'avez pas à être à disposition 24h/24), de nouveaux examens sont réalisés. Le don est fait sous anesthésie générale ou par aphérèse (on prélève le sang et on le centrifuge pour ne garder que le composant souhaité). Tous les frais sont pris en charge, et vous êtes indemnisé pour les jours de travail manqués.

En d'autres termes, il n'y a aucune bonne raison (à part médicale) pour ne pas s'inscrire, n'est-ce pas ?

Toutes les informations ici : http://www.dondemoelleosseuse.fr/

Celui qui fait le plus peur : le don d'organe

C'est, je pense, celui dont on parle le plus entre deux brèves de comptoir. "Moi je suis contre, on me touche pas !". Pourtant, c'est peut être celui dont on parle le moins "sérieusement". Avez-vous donné à vos proches votre position sur le sujet ? Savent-ils qu'en cas de pépin, vous voulez donner vos organes ou inversement ne pas être prélevé ?

Le cadre légal en France est assez mal connu. Si vous êtes contre le don d'organe, vous pouvez vous inscrire au registre national du refus de don d'organe. Cette inscription a une valeur légale, c'est à dire que si vous êtes inscrit, personne ne peut le contester.
Au contraire, si vous souhaitez donner, aucune inscription n'est possible. La carte de donneur d'organe, si elle a une valeur d'information "au cas où", n'a aucune valeur légale et l'équipe médicale devra obligatoirement chercher le consentement de la famille.
Le message le plus important à retenir est donc qu'il faut en parler avec ses proches, que vous soyez pour ou contre, parce qu'au final, ce sont eux qui, si vous êtes un jour donneur potentiel, pourront et devront témoigner de votre accord ou refus du prélèvement.

A savoir que la loi dit que toute personne est un donneur à moins d'une manifestation de refus au cours de la vie :

"Le prélèvement d'organes sur une personne dont la mort a été dûment constatée ne peut être effectué qu'à des fins thérapeutiques ou scientifiques.
Ce prélèvement peut être pratiqué dès lors que la personne n'a pas fait connaître, de son vivant, son refus d'un tel prélèvement. Ce refus peut être exprimé par tout moyen, notamment par l'inscription sur un registre national automatisé prévu à cet effet. Il est révocable à tout moment."

Article L1232-1 du Code de Santé Publique

A noter également que la grande majorité des religions encourage (ou du moins n'est pas opposée) le don d'organe.

Le don d'organe, c'est bon pour le karma ;-)

Toutes les informations ici : http://www.dondorganes.fr/



Alors je pourrais vous demander de parler de vos convictions en commentaire histoire d'animer un peu le blog, mais je préfère que vous en parliez directement à votre entourage, c'est plus important. Ce n'est pas un sujet tabou. Nous sommes tous amenés à quitter ce monde un jour où l'autre, certains de façon plus tragique que d'autre, mais c'est malheureusement le plus souvent dans ces tragédies que la question du don se pose.

Je précise juste que cet article n'a pas vocation à vous faire changer d'avis si votre opinion est déjà arrêtée à ce sujet, mais plutôt d'informer. Il y a encore trop d'idées reçues, d'a priori, de tabous et de manque d'information aujourd'hui, et ce n'est qu'en en parlant qu'on pourra faire changer les choses !

Alors, que ce soir votre sang, votre moelle, ou vos organes, sauvez des vies, donnez !

4 commentaires:

Jojo a dit…

Bonne année à toi aussi! Avec bien entendu de la réussite dans tes études et dans l'externat ;-)

Pour ce qui est du don. J'aimerai bien pouvoir donner mon sang, mais je n'en ai pas le droit. Donc ben... voilà quoi. Un jour peut être...

nocfish a dit…

je te souhaite également la bonne année avec mes meilleurs voeux 2011. Je ne peux faire aucun don car je suis une grande malade tout est défectueux et je manque de plaquettes.Chaque année passée pour moi est une année de réussite scientifique.Je ne peux en dire plus mais merci aux médecins.
bise et à bientôt!

mesjolieschoses a dit…

MErci pour ce genre de post, je bosse à l'EFS et je suis donneuse régulière de plasma et de sang.
Pour le don de moelle la dernière fois que je me suis renseignée c'était sous anesthésie générale alors niet pour moi...
Je vais me renseigner pour savoir si on peut choisir l'aphérèse pour le don!
Bon voeux à toi aussi, je te lis régulièrement mais je ne commente pas souvent...

Chantal a dit…

Bonsoir,

bonne réussite pour vos études.

Intéressant votre article, mais la médecine elle-même fait qu'il y en manque. Je m'explique:

Don du sang: j'y étais fin des années 1990 et suite aux questions posées, on m'a refusé parce que je suis vaccinée contre l'hépatite B.

Don d'organe: j'ai demandé une carte en 1996 et sur le principe, je suis toujours d'accord. Sauf, qu'entre temps, j'ai enlevé ma carte et fait savoir que je suis contre tout prélèvement.

L'origine de mon changement de position: la première greffe du visage. L'histoire de la femme greffée n'est pas claire, et elle me répugne fortement. Déjà, la greffe des bras chez un homme m'a fortement dérangé, mais je me suis dit que cela va être plutôt une exception.

Mais avec la greffe du visage, non là c'est trop. La vie de cette personne n'était nullement en danger sans cette greffe. La chirurgie réparatrice et la greffe de peau sont aussi des moyens à lui rendre un visage acceptable. Certes pas le sien, mais ce n'est toujours pas son visage, mais celui d'une morte. Cette "sensation médicale" me fait penser au film "la femme aux deux visages", un film das années 1950. Un médecin veut rendre à sa fille un visage, pour cela il tue de belles femmes et greffe la peau de la morte chez sa fille (que tous croient décédée dans l'accident qui l'a défigurée, y compris son fiancé).

Si au moins, on pourrait indiquer sur la carte de don quel don d'organe on autorise, là je reviendrais sur mon refus.

En Allemagne, le principe est qu'il faut autoriser expressement le don d'organe - sinon rien et personne n'y peut toucher au corps même à des fins scientifiques. Comme, je vis depuis peu dans ce pays, je me demande si je vais en prendre une carte de don où on peut inscrire ce qu'on autorise ou interdit comme don. Mais est-ce que cela va être respecté en France?!

Bref, comme toujours, même dans le don d'organe la France et l'Allemagne ont une approche contradictoire. Le seul point en commun: faire savoir son opinion à ses proches.

Le don de la moelle, là j'ai fait une impasse suite au refus du don de sang. Je présume que si mon sang n'est pas acceptable avec la vaccination contre l'hépatite B, alors ma moelle non plus.

Donc, j'ai fais le tour. quand, j'entend les appels ou vois les affiches pour le don de sang, je peux dire qu'on veut pas du mien à cause d'une vaccination que la médecine conseilla à une époque.


Bonne soirée

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...