jeudi 4 novembre 2010

La belle au bois dormant, ou première garde de SMUR

            Volvo emergency vehicle "Médecin" - SMUR de Nîmes, Thibosco17

Sorti assez tôt de stage (enfin 16h30 quoi) histoire de faire un break avant de rempiler pour la nuit, les papillons ont vite commencé à se manifester alors que je sirotais mon petit café. Je l'avais voulue cette garde ! Normalement, ma première garde au SMUR était programmée pour février. Seulement, grand impatient que j'étais d'enfin pouvoir vivre ce que j'ai toujours voulu faire, je me suis donc débrouillé pour prendre la garde d'une D4 qui n'en voulait pas.

Il était donc légitime que j'appréhende un peu ce rendez-vous. Comment ça allait se passer ? Est-ce que je serais à la hauteur ? Quelle serait ma place dans l'équipe ? Est ce que ça allait me plaire, ou finalement remettre en question l'idée que je me faisais de ma carrière future ?

A 18h, je décidais donc de décoller pour l'hôpital.

En arrivant dans le bâtiment du Samu, je ne sais évidemment pas trop où me rendre. Un ambulancier bien sympathique m'indique les vestiaires, et me laisse enfiler une jolie combinaison blanche, fièrement ornée d'un "SAMU **" bleu dans le dos. Je vais également chercher mon bipeur.

Puis, direction la salle de régulation, le bureau où arrivent les appels quand vous composez le 15.

*Rapidement petit topo :*
    - quand vous appelez, vous tombez sur un PARM (Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale). Celui-ci a pour fonction de recueillir les premiers renseignements sur la situation, notamment l'adresse, le nombre de personnes impliquées, un moyen de vous joindre, et bien sûr la raison de l'appel.
    - Ensuite en fonction de ces éléments, et s'il s'agit bien d'un problème relevant du champs de compétences du SAMU, l'appel est transmis au médecin régulateur qui prendra la décision finale.
    - Cette décision peut être grossièrement de 4 types : conseil médical, envoi du médecin de garde, envoi des pompiers/ambulance privée, et envoi du SMUR.
*fin du topo*

L'équipe a l'air sympathique, le médecin m'explique pas mal de choses. Au bout d'une heure, il m'envoie avec une équipe pour le transfert d'un nouveau-né de la maternité aux Soins Intensifs de néonatologie, puisqu'ils n'arrivent pas à poser la perfusion nécessaire au traitement d'une infection materno-foetale. L'équipe est donc composée de l'ambulancier, d'une infirmière puéricultrice, et moi-même. 3 personnes, je peux donc monter devant.

Je dois avouer avoir apprécié la ballade, bien que courte. C'est amusant de pouvoir rouler vite en ville et que tout le monde (ou presque) s'arrête pour vous laisser passer. Nous sommes attendus dans le service, maman est très triste de devoir être séparée de son bébé de 2 jours... Le puériculteur du service lui par contre me fait plein de grands sourires, et je finis par me demander si je me fais des films ou s'il est sous le charme de ce beau jeune homme en combinaison blanche... question dont je préfère ne pas connaitre la réponse. Le retour se fera sans encombre, bébé est de toute façon bien au chaud dans sa couveuse.

Au retour, direction la salle de repos pour manger un peu quand même. Celle-ci est juste à côté de la salle de régul' évidemment, il ne s'agit pas d'aller jusqu'à l'internat de l'autre côté de l'hôpital parce que s'il y a un départ, il faut être rapide. Je découvre alors que ma co-externe est bien là.

Il est environ 21h lorsque je retourne en régul'. Le reste de la soirée ne sera pas passionnant. Un médecin généraliste a rejoint la salle, pour délester un peu le régulateur, il prend les appels qui relèvent plus de la médecine générale que de la véritable urgence. J'aurai moi-même l'occasion de prendre un appel, le PARM ne s'en sortant pas avec un étranger ne parlant pas français (asiatique il me semble), qui heureusement parlait bien anglais. Je me suis senti utile l'espace de 5 minutes...

Pas de départ de SMUR, jusqu'à 1h30 quand on reçoit un appel d'un papa sur PetiteVille dont le fiston de 2 ans "épileptique" a du mal à respirer et tremble.  Enfin un peu d'action, première primaire (intervention primaire = intervention du SMUR sur une personne qui n'est pas dans une structure de soins). Cette fois il y a un médecin (un pédiatre en l'occurrence), un infirmier anesthésiste, l'ambulancier et moi... du coup petit, tu vas derrière, priorité aux vieux :-)

L'accès au bâtiment n'est pas facile et on fait plusieurs fois le tour avant de trouver... au téléphone l'infirmier demande à la maman si elle nous voit, mais celle-ci bien que vous voyant a bien du mal à nous guider. Elle nous dit que son mari nous attend en bas de l'immeuble, on voit un mec qui attend effectivement, mais qui, malgré notre galère apparente pour trouver l'adresse, ne pense pas à se manifester pour confirmer que oui, c'est bien lui qui nous attend... ça commence bien. L’ascenseur est tout juste assez grand pour 3, l'ambulancier et moi montons donc les 4 étages à pied en courant. Mais ça n'aurait pas été aussi drôle si je n'avais pas eu le sac médical sur le dos ! (pour vous donner une idée : http://up.autotitre.com/forum/up/6de9494ce4.jpg  )

J'arrive le premier devant le gamin en crachant mes poumons (nan j'déconne j'suis un vrai athlète, j'aurais pu aller au 8ème comme ça sans broncher :p), qui à mon grand étonnement est assis sur le canapé, parfaitement éveillé, et respirant tout à fait normalement. Le médecin arrive dans la foulée, et est également étonnée. Elle l'examine rapidement, et à part le nez qui coule et effectivement des tremblements plus liés au fait qu'il soit gelé qu'autre chose, il va bien. L'épilepsie se révèle en fait être un antécédent de crise convulsive hyperthermique du nourrisson, généralement bénigne. Là en l'occurrence, pas de fièvre... Nous pensions donc qu'il n'était pas nécessaire de l'hospitaliser, quand les parents ont commencé à monter la voix et dire qu'ils ne sauraient pas quoi faire s'il convulsait.  "Mais monsieur il n'a pas convulsé et il ne va pas convulser..." Devant ce conflit on emmène finalement le gamin, il est 2 heures, et papa maman auraient rappelé dans la 1/2h de toute façon, autant se déplacer une seule fois !

Après cette sortie, direction la chambre de garde, située juste de l'autre côté du couloir par rapport à la salle de régul'. Il est 2h30 et ma co-externe que je n'ai pas vu de la soirée s'est trompée de chambre. Elle a donc dû être ravie que je la réveille à cette heure en ouvrant la porte... la prochaine fois elle sera plus sociable !

Je sais que la prochaine sortie sera pour elle, puisqu'on sort chacun notre tour et que je viens de rentrer. A 3h je dors comme un bébé (non épileptique), et je serai finalement réveillé par le bruit de la relève peu avant 8h. C'était bien la première fois que je dormais autant lors d'une garde !


Au final, même si je suis content d'avoir été mis dans le bain, ne serait-ce qu'assister à la régulation des appels, monter dans l'ambulance et voir le fonctionnement, je dois reconnaître que je suis quand même un peu déçu par cette garde. J'aurais évidemment aimé faire plus de choses, avoir plus de sorties, après tout je ne vais pas en garde pour traîner sur internet et dormir...

Mais je ne baisse pas les bras, et je pense me débrouiller pour en récupérer une autre avant celle de février. Malgré cette légère déception, j'ai envie de recommencer aussi tôt que possible.

Parce que c'est quand même cool au bout de plus de 10 ans d'attente et 5 ans d'études de pouvoir enfin faire ce pour quoi on s'est engagé dans de si longues études.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

heureusement pour toi que c etait un puericulteur ( je ne savais qu on disait cela comme ca..) je connais quelqu un qui aurait moins apprécié..... (lol)

petite question : quelle formation ont les operatrices qui receptionnent les appels ? formation medicale ?

nocfish a dit…

c'est bien pour toi cette sortie au moins t'acquiert de l'expérience.

Sandra a dit…

Je pense qu'il est dur de se faire une opinion sur une seule nuit : si je pense à mon propre métier, il y a des journées beaucoup plus passionnantes que d'autres. Déjà, vous n'avez pas détesté, c'est un premier point. Ensuite, j'espère que vous aurez l'occasion de renouveler l'expérience au plus vite pour pouvoir vraiment juger. Le choix de travailler au SAMU, c'est après le concours de l'internat ou avant (oui, je sais, je ne connais rien aux études médicales, c'est la honte :-D) Bonne continuation en tout cas !

Sandra a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
L'Apprenti Docteur a dit…

@anonyme : De ce que je sais et ce que je trouve sur internet, il n'y a pas vraiment de formation définie pour les PARM. La plupart sont recrutées par concours interne, c'est à dire qu'ils travaillaient déjà à l'hôpital depuis plusieurs années. Vous trouverez quelques informations ici :

http://www.studya.com/formations_metiers/sante_social/permanencier_regulation_medicale.htm

@Sandra : je ne me suis évidemment pas fait une vraie opinion en une fois ça serait bête. Je ne remets d'ailleurs pas en cause le fait que ça soit intéressant, je suis juste déçu de ne pas "avoir eu de chance" et de ne pas avoir vu plus de choses.
Pour être médecin au SAMU, la plupart des gens font un internat de médecine générale (3 ans après le concours), puis le diplôme d'études spécialisées complémentaires de médecine d'urgences (2 ans). Mais pour faire ce DESC, on peut aussi faire d'autres internats, notamment anesthésie/réanimation qui dure lui 5 ans, mais avec une formation plus approfondie évidemment, et la possibilité de bosser comme anesthésiste ou réanimateur.

Merci à tous pour vos commentaires !

Cécilie a dit…

J'attendais avec impatience de lire ton récit de cette garde. Il faut se dire que tu auras peut-être plus de sorties la prochaine fois ;-)

Quant à l'appel et au transport d'un malade imaginaire, pfiou... Chéri, qui est gendarme, m'en raconte de belles aussi.

petitegentiane25 a dit…

moi j'aurais bien aimé voir mon fillot avec sa belle tenue d'urgentiste! ... t'as vu Georges ? !! bon l'action c'est bien, mais si t'en as pas trop eu , c'est que y avait pas trop de monde dans le malheur cette nuit là ...t'auras bien le temps d'en voir des choses ! bisous !
ps : comment on s'abonne à ton blog pour recevoir les avis de publication de billet, j'ai pas encore trouvé ?!

L'Apprenti Docteur a dit…

@Cécilie : merci pour les encouragements (encore ^^).

J'imagine que les hommes en bleu (et là je me rends compte comme la nature est bien faite, gendarmes = bleu, smur = blanc, pompiers = rouge. Trop cool ça éclaire mon week end !) doivent en voir des vertes et des pas mûres également !

@Petitegentiane : Ouais j'étais trop canon en blanc comme ça (enfin j'ai pas besoin de ça tu le sais mais bon... :p). Je n'ai vu ni Georges, ni Adrianna, à mon plus grand regret !
Pour t'abonner, je ne crois pas que tu puisse par mail. Par contre tu peux par RSS, il faut créer un compte sur Google Reader par exemple, et sur tous les blogs tu peux t'abonner au flux RSS (petite icône orange). Comme ça tu peux avoir tous tes blogs favoris sur une même page et dès qu'une mise à jour est mise en ligne tu peux la lire sans avoir à aller vérifier sur le blog en question. Je t'apprendrai si tu n'y arrives pas ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...